FREE SHIPPING on orders over $100 in North America. SHOP NOW
All prices are shown in CDN dollars.

FAQ

Un écran solaire minéral contient de l’oxyde de zinc ou du dioxyde de titane comme ingrédients actifs pour bloquer immédiatement les rayons UVA et UVB et les empêcher ainsi de pénétrer dans la peau. Un écran solaire chimique contient des substances chimiques qui sont absorbées par les tissus cutanés et interagissent avec les rayons UVB après qu’ils ont pénétré dans la peau. Ce ne sont pas tous les écrans solaires chimiques qui offrent une protection UVA/UVB à large spectre. Par contre, les écrans solaires minéraux procurent une protection UVA/UVB à large spectre dès l’application. Les rayons UVB provoquent les coups de soleil, tandis que les rayons UVA causent des dommages cutanés comme les taches brunes, le dessèchement et le vieillissement prématuré de la peau. De plus, on sait maintenant que l’exposition aux rayons UVA et UVB constitue une des causes des cancers de la peau.

Tous les écrans solaires minéraux procurent une protection UVA/UVB à large spectre dès l’application, ce qui est important puisque les rayons UVA et UVB sont des causes connues de cancers de la peau. Ce ne sont pas tous les écrans solaires chimiques qui offrent une protection à large spectre.

Souvent, les gens qui ont des allergies et des sensibilités cutanées ne peuvent pas utiliser d’écrans solaires chimiques en raison des ingrédients irritants qu’ils contiennent. De plus, de nombreux écrans solaires chimiques présentent des risques identifiés pour la santé. Vous trouverez au www.EWG.org de plus amples renseignements sur les risques pour la santé associés à ces ingrédients chimiques. L’utilisation des écrans solaires minéraux LASPA permet d’éliminer ou de réduire ces risques.

Bien des gens qui souffrent d’allergies ne peuvent utiliser de produits parfumés. Tous les produits LASPA sont sans parfum et certifiés hypoallergéniques.

L’oxyde de zinc dans les lotions solaires LASPA forme une barrière contre les rayons solaires. C’est ce qui explique leur texture généralement plus épaisse et inégale. Malgré cette caractéristique, les lotions s’étalent uniformément sur la peau.

LASPA utilise un oxyde de zinc de grande qualité, de texture très fine, qui ne laisse pas de traces blanches. Une petite quantité suffit pour une application à la surface de la peau.
Lors de la première utilisation du produit, il se peut qu’il soit difficile de l’extraire du tube en raison de l’accumulation d’oxyde de zinc près de l’orifice. Son utilisation devrait toutefois être plus facile au fil des applications et lorsque le produit deviendra plus fluide à la chaleur. Assurez-vous de garder la tête du tube propre pour éviter que la lotion sèche à l’extérieur de l’orifice et le bloque.

Nous utilisons des nanoparticules de zinc. Cependant, elles sont liées entre elles par une matière sans silicone, ce qui crée essentiellement un effet « non-nano ». Il n’est donc pas absorbé dans la peau, mais reste plutôt à sa surface pour exercer une protection solaire à large spectre. Le résultat est un produit onctueux qui ne laisse par de traces blanches.

En fait, il y a eu beaucoup de craintes injustifiées à l’égard des nanoparticules après la publication d’un article sur le sujet il y a 30 ans en Australie. Depuis, de nombreuses études européennes portant sur les risques des nanoparticules ont conclu que ces particules ne présentent pas de risques connus pour la santé, sauf lorsqu’elles sont projetées par aérosol (aéroportées), car elles peuvent alors atteindre les poumons.

En conclusion, la préparation de zinc brevetée que nous utilisons fait en sorte qu’il n’y a pas lieu de se soucier des nanoparticules dans nos écrans solaires, et nous ne croyons pas que l’application topique de nos produits représente quelque risque que ce soit pour la santé.

L’écran solaire physique que contiennent les lotions solaires LASPA, l’oxyde de zinc, est une substance plus épaisse qu’un composé chimique, ce qui a une incidence sur leur texture et leur consistance.

Un écran solaire avec un FPS 30 filtre 96,7 % des rayons solaires nocifs, tandis qu’un écran solaire avec un FPS 50 filtre 98 % des rayons UV. C’est donc dire qu’un écran solaire avec FPS 50 offre seulement une protection légèrement supérieure (1,3 %) à celle d’un écran solaire avec FPS 30. Souvent, les gens ont un faux sentiment de sécurité en portant un produit avec un FPS 50, car ils croient qu’ils bénéficient d’une protection beaucoup plus élevée ou qu’ils n’ont pas besoin de renouveler l’application aussi souvent. Cependant, autant les produits avec FPS 30 que ceux avec FPS 50 doivent être réappliqués toutes les deux heures!

Tous les produits LASPA ont été soumis à des tests d’allergie approuvés par la FDA et leur hypoallergénicité a été éprouvée en clinique. Cela signifie que les produits risquent peu de provoquer des problèmes aux personnes ayant des allergies ou des sensibilités cutanées. Cependant, cela ne garantit pas nécessairement que le produit peut être appliqué sur les zones problématiques. En cas de doute, consultez votre dermatologue ou votre professionnel en soin de la peau.

Oui. Comme les produits LASPA sont des écrans solaires à base de minéraux, qu’ils ne sont pas parfumés et restent à la surface de la peau, ils sont moins susceptibles de provoquer des irritations qu’un écran solaire chimique. Les personnes qui ont des préoccupations particulières devraient consulter leur médecin ou un professionnel en soin de la peau.

L’écran solaire LASPA FPS 30 est destiné aux personnes qui s’exposent au soleil durant de longues périodes, ont des allergies ou des sensibilités cutanées ou recherchent une protection solaire plus sûre que les écrans solaires chimiques. Il est conçu pour le visage, le cou et les mains, mais il peut être appliqué sur toutes les zones du corps exposées au soleil.

L’écran solaire LASPA FPS 20 est une lotion quotidienne qui hydrate et protège la peau tout en lui procurant une protection solaire de base. L’écran solaire devrait faire partie de tout rituel de soin quotidien afin de protéger la peau et de prévenir les lentigos séniles, les signes de vieillissement prématuré et les risques pour la santé associés à l’exposition au soleil.

L’acide glycolique est l’acide alpha-hydroxylé (AHA) qui possède la plus petite taille moléculaire. Pour cette raison, il est capable de pénétrer la couche supérieure de la peau et d’éliminer la matrice qui lie les cellules mortes entre elles dans cette couche supérieure. Au fur et à mesure que ces cellules mortes se détachent, il stimule le processus de régénération cellulaire. Les nouvelles cellules cutanées donnent à la peau un aspect frais et jeune. En raison de sa très petite taille moléculaire et de sa faible valeur pKa (indice de la force d’un acide), l’acide glycolique pur est le choix d’AHA à privilégier pour exfolier et renouveler la peau.

L’acide glycolique est une substance naturelle produite par les plantes. On le trouve dans les agrumes, la canne à sucre, le kiwi et même le raisin!

Cependant, bien que l’acide glycolique soit d’origine naturelle, presque tous les acides glycoliques sur le marché sont de fabrication synthétique. C’est parce qu’il est très coûteux et long d’extraire un acide glycolique pur d’une source naturelle. Au lieu de cela, la plupart des marques de cosmétiques utilisent un acide glycolique issu d’un procédé de fabrication synthétique.

De nos jours, le procédé normal de production de l’acide glycolique utilise comme matière première le formaldéhyde ou de l’acide chloroacétique provenant du pétrole (produit pétrochimique). Ce procédé laisse des impuretés potentiellement nocives et mesurables, comme des traces de formaldéhyde, dans le produit fini. Le résultat étant un acide glycolique dérivé synthétiquement, il n’est pas nécessaire de le divulguer sur l’étiquette!

La peau est le plus grand organe du corps. Sa santé est donc d’une importance primordiale pour la santé globale. Aux États-Unis, de 8 à 9 % de la population est allergique au formaldéhyde. Cependant, ce qui est le plus important pour tous, c’est que cette substance endommage le microbiome délicat de la peau.

La différence entre un acide glycolique naturel et un acide glycolique dérivé d’une source naturelle dépend à la fois de l’origine de la source et du mode de fabrication de l’ingrédient.

Un produit chimique qui n’est pas fabriqué ou produit avec une source naturelle ou qui n’en est pas extrait est considéré comme un composé synthétique selon l’USDA (United States Department of Agriculture ou département de l’Agriculture des États-Unis). Comme la matière première utilisée dans la plupart, sinon la totalité, des acides glycoliques produits sur le marché est le formaldéhyde ou des ingrédients pétrochimiques, l’acide glycolique est considéré comme synthétique.

Recherchez les certifications tierces de l’USDA ou renseignez-vous sur la source de l’acide glycolique auprès du propriétaire de la marque.

L’acide glycolique LASPA est tiré de la canne à sucre, la matière première, qui est ensuite fermentée et distillée en petits lots en une forme pure d’acide glycolique. Une fois que l’acide glycolique est combiné avec les autres ingrédients naturels du gommage intensif anti-âge LASPA, le pH de la solution est alors équilibré à 3,5 avant la mise en bouteille.

Un gommage à l’acide glycolique élimine les cellules mortes à la surface de la peau et laisse les nouvelles cellules cutanées plus vulnérables aux effets nocifs des rayons du soleil. L’application d’un écran solaire FPS 30 LASPA après l’utilisation des produits de gommage glycolique LASPA est essentielle pour protéger la peau et prévenir l’apparition des taches pigmentaires et des signes de vieillissement. L’utilisation d’un écran solaire minéral naturel à large spectre tel que l’écran solaire FPS 30 LASPA permet d’éviter l’application d’autres produits chimiques potentiellement nocifs sur la peau.

Bien que les acides de fruits soient naturels, ils contiennent un mélange d’acides organiques et d’autres matières organiques, ce qui signifie qu’ils ne sont pas purs. Ces autres acides (acides de fruits, lactiques, citriques, maliques) ne sont pas aussi efficaces que l’acide glycolique pur en tant qu’exfoliants. Ces autres acides ont des molécules de plus grande taille et de force moindre, ce qui a une incidence sur leur efficacité à décomposer le liant qui maintient les cellules cutanées mortes entre elles.

Certainement! L’utilisation régulière d’acide glycolique dans le cadre du rituel de soin de la peau est une excellente façon de prendre soin de la peau et de corriger les imperfections superficielles.

Parce qu’il est mieux pour la santé de la peau : c’est la seule façon d’assurer que l’ingrédient est pur et ne contient pas de traces de formaldéhyde.

Parce qu’il est plus puissant : un acide glycolique pur avec une teneur élevée en acide libre signifie une puissance optimale pour la même quantité d’acide provenant de sources traditionnelles.

Parce qu’il est mieux pour la planète : l’acide glycolique dérivé d’une source naturelle réduit l’incidence sur l’environnement.

Un pH faible signifie que le produit a une acidité élevée, ce qui est un facteur très important dans le choix d’un acide glycolique. Le niveau de pH optimal est de 3,5. Recherchez-le sur l’étiquette!

Selon des dermatologues, toutes les personnes, quelle que soit leur couleur de peau, les préadolescents comme les hommes ou les femmes plus âgés, peuvent utiliser un acide glycolique sans danger. La limite réglementaire pour une solution à usage domestique est de 10 % d’acide glycolique et un pH de 3,5, alors assurez-vous de respecter ces limites. Consultez votre médecin avant d’utiliser le produit si vous avez des affections cutanées comme la rosacée ou des allergies.